Russie : Les jeux de casino interdit sur 17 millions de km2 de superficie

Les casinos forment un lieu de divertissement incontournable, présent dans toutes les grandes villes du monde. Certains pays sont devenus célèbres seulement grâce à ce domaine d’activité qui s’ajoute bien sûr au domaine touristiqueRussie pour ne citer entre autres que Macau, Paradise Island au Bahamas, etc. Sauf en Russie ! Car selon l’histoire, depuis le 1er juillet 2009, la loi qui interdit l’opération des casinos dans ce pays qui s’étend d’ouest en est, de Kaliningrad à Vladivostok, sur plus de 9.000 km pour une superficie de 17 millions de km2 abritant près de 142 millions d’habitants , est rentré en vigueur. Tous les 513 établissements oeuvrant dans le domaine des jeux d’argent se sont pliés vite et ce sans résistance à cette nouvelle loi. Selon la loi, à partir de ce moment donné, seuls quatre zones russes sont autorisés à exploiter le secteur des jeux d’argent dont la zone de Kaliningrad à l’extrême ouest du pays, Azov-City dans la région de Rostov, sud, dans la région de l’Altaï et celle de Vladivostok dans le Primorié, Extrême-Orient.
Quelques temps seulement après cette décision, les innombrables joueurs de ce pays ont été aussi privés des salles de poker. En effet, le 20 juillet 2009, le poker sous toutes ses formes a été aussi rayé de la liste de sport et ce malgré le succès de certains joueurs russes dans les circuits professionnels internationaux de poker. De ce fait, l’European Poker Tour (EPT) prévu se tenir dans ce pays au mois d’Août 2009 a dû être annulé et organisé durant les mêmes dates à Kiev, capitale de l’Ukraine.